Auteur : Mark Levison (@mlevison)
Source : What is Sprint Zero? Why was it Introduced?
Date : 25/09/2008

Traducteur : Fabrice Aimetti
Date : 29/09/2012
Crédit : Sprint zéro de Claude Aubry (@claudeaubry)

Traduction :

Certaines équipes utilisent un Sprint 0 pour préparer leur backlog de produit, l'infrastructure (environnement de développement, serveur d’Intégration Continue), ... Est-ce que ça fait partie de Scrum ? Est-ce utile ?
Dan Rawsthorne, Coach senior chez Danube, utilise le Sprint 0 comme un moyen pour qu'une équipe démarre :

"L'idée est simple : réaliser un premier sprint (appelé Sprint Zéro, Itération Zéro, Sprint d'Inception, etc.) qui a les trois objectifs suivants :
1. Préparez quelques éléments de bonne qualité pour le Backlog de Produit,
2. Préparez un environnement minimal qui permette l'écriture d'un code de bonne qualité, et
3. Ecrivez un morceau de code réel, peu importe la taille.
Et, bien sûr, faites un Sprint Zéro qui soit le plus court possible. D'après mon expérience, ce sprint peut être raccourci jusqu'à une semaine, et c'est ce que je recommande."

Mark Woyna, utilise l'itération zéro comme un spike :

"L'équipe de planification est responsable de la production de 3 livrables d'ici la fin de la planification de l'itération :
1. Une liste de toutes les features/stories prioritaires avec des estimations
2. Un planning de livraison qui affecte chaque feature/story à une itération/sprint
3. Une architecture haut niveau de l'application, c'est à dire la manière dont les features seront vraisemblablement mises en oeuvre."

Avec une équipe, Peter Stevens, Coach Agile en Suisse, a utilisé le Sprint Zéro pour estimer les features les plus importantes, se mettre d'accord sur une définition du fini et rétablir la confiance avec le client. Comme les autres, il a défini une durée d'itération pour qu'elle soit plus courte que la normale pour l'équipe.

Alors est-ce que c'est du Scrum ? L'itération a une longueur différente de la norme de l'équipe et le résultat n'est pas de produire un logiciel opérationnel et testé. Est-ce utile ?

Alistair Cockburn, auteur du livre Agile Software Development (Le Jeu Coopératif) ajoute ceci :

"J'ai la vague impression que quelqu'un était pressé d'utiliser Scrum et qu'il a fait quelque chose qui n'avait pas de valeur métier manifeste au démarrage, et il a ensuite déclaré "Oh, c'était le Sprint Zéro !" pour éloigner les médisants."

Ken Schawber, co-créateur de Scrum est d'accord : "Le Sprint 0 est devenue une expression utilisée à tort pour décrire la planification qui a lieu avant le premier sprint".

Michael James, également chez Danube, termine la conversation en demandant pourquoi ce n'est pas le Sprint 1 ? Et puis le Sprint 2 ? ... Chaque sprint générant un produit potentiellement déployable et raffinant le backlog de produit ?